Créer un site internet

Elections municipales 2014

Scrutins des 23 et 30 mars 2014 : Election des conseillers municipaux et conseillers communautaires (représentants de la commune dans l'intercommunalité)

Les résultats du 2ème tour

 Inscrits  893
 Votants 785  Participation 87.91%
 Exprimés 763  Exprimés 97.20%
 Abstentions 108  Abstentions 12.09%
 Blancs / Nuls 22  Blancs / Nuls 2.80%
 Liste Voix %
 Mme FREDAIGUE-POUPON Martine 413 54.13%
 Mme MARCOUX-LESTIEUX Patricia 350 45.87%

conseillers municipaux élus :

 FREDAIGUE-POUPON Martine
 JOLLY Bernard
 NIVARD Arielle
 TONDUSSON Jean-Guy
 DOUCET Corine
 DELPEUCH Michel
 MORICHON-PROPIN Marie-Suzanne
 CONTE Jean-Louis
 JOLLY-SIMON Catherine
 DELAGE Marcel
 RESTOUEIX Yveline
 PRELADE Michel
 MARCOUX-LESTIEUX Patricia
 HUGUET David
 PAILLER Martine

conseillers communautaires élus :

 FREDAIGUE-POUPON Martine
 JOLLY Bernard
 MARCOUX-LESTIEUX Patricia

Les listes en présence au 2ème tour

Union pour la défense des intérêts communaux

 FREDAIGUE-POUPON Martine
 JOLLY Bernard
 NIVARD Arielle
 TONDUSSON Jean-Guy
 DOUCET Corine
 DELPEUCH Michel
 MORICHON-PROPIN Marie-Suzanne
 CONTE Jean-Louis
 JOLLY-SIMON Catherine
 DELAGE Marcel
 RESTOUEIX Yveline
 PRELADE Michel
 BONNET Pascale
 SERIER Michel
 LASSELLE Marie-Ange

 

Solidaire, Active et Citoyenne

 MARCOUX-LESTIEUX Patricia
 HUGUET David
 PAILLER Martine
 COURTIOUX Vincent
 VALLIER Fabienne
 FESSAT Thierry
 PERIGAUD Sandrine
 DESBORDES Alain
 MAITRE Valerie
 NIVARD Lionel
 JACOB Valérie
 BRACHET Xavier
 PERRIER Sophie
 DEVERRIERE Jean-Claude
 PECHARD Paméla

Les résultats du 1er tour

 Inscrits 893    
 Votants 751  Participation 84.10%
 Exprimés 726  Exprimés 96.67%
 Abstentions 142  Abstentions 15.90%
 Blancs / Nuls 25  Blancs / Nuls 3.33%
 Liste Voix %
 Mme FREDAIGUE-POUPON Martine 350 48.21%
 Mme MARCOUX-LESTIEUX Patricia 290 39.94%
 M. DEVAINE Christian 86 11.85%

Les listes en présence au 1er tour

Agir ensemble pour Peyrat
 

 DEVAINE Christian
 NOZET Mireille
 BREDIER Didier
 GUICHARD Odile
 CARPENTIER Jacques
 BARDET Graziella
 FAISANT Patrick
 PEYRELADE Carole
 BARDU François
 FROMENTIN Gwenaëlle
 MOIRAND Ludovic
 RIFFAUD Muriel
 BRIOLAND Laurent
 PAGNAT Amandine
 FRANCISCO Luismanuel


source : www.lepopulaire.fr classé par ordre alpha des têtes de liste

Union pour la défense
des intérêts communaux

 FREDAIGUE-POUPON Martine
 JOLLY Bernard
 NIVARD Arielle
 TONDUSSON Jean-Guy
 DOUCET Corine
 DELPEUCH Michel
 MORICHON-PROPIN Marie-Suzanne
 CONTE Jean-Louis
 JOLLY-SIMON Catherine
 DELAGE Marcel
 RESTOUEIX Yveline
 PRELADE Michel
 BONNET Pascale
 SERIER Michel
 LASSELLE Marie-Ange

Solidaire, Active et Citoyenne
 

 MARCOUX-LESTIEUX Patricia
 HUGUET David
 PAILLER Martine
 COURTIOUX Vincent
 VALLIER Fabienne
 FESSAT Thierry
 PERIGAUD Sandrine
 DESBORDES Alain
 MAITRE Valerie
 NIVARD Lionel
 JACOB Valérie
 BRACHET Xavier
 PERRIER Sophie
 DEVERRIERE Jean-Claude
 PECHARD Paméla

 

Exemple de mode de calcul

La loi a modifié le mode scrutin pour les élections municipales de 2014. La limite de 3500 habitants qui déterminait la limite entre scrutin majoritaire et scrutin proportionnel vient d'être ramenée à 1000 habitants. Notre commune est concernée par cette modification, puisque sa population est d'environ 1200 habitants. Il n’y a plus de panachage, ni de raturage, ni de scrutin majoritaire intégral, et l’ordre de présentation des candidats ne peut pas être modifié : nous votons donc pour une liste entière, selon un mode qui allie scrutin majoritaire et dose de proportionnelle.

Vous l'aurez compris :
  • Les candidats se présentent en listes complètes
  • Les candidats sont classés à l’intérieur de la liste
  • Tout raturage, nom rayé ou ajouté, ou modification de l'ordre de la liste rend le bulletin nul

Nota : les exemples ci-dessous comportent des chiffres ne servant qu'à comprendre la méthode d'attribution des sièges. En aucun il ne pourrait s'agir d'une quelconque estimation des résultats de mars prochain.

Les règles définies par la loi sont les suivantes :

Le maire est désigné grâce à un scrutin de liste à deux tours avec représentation proportionnelle.

Avant l’élection
  • Les candidats se présentent en listes complètes.
  • Les candidats sont classés à l’intérieur de la liste.
Durant le premier tour de l’élection
  • L’électeur choisit une des listes.
  • Il ne peut pas la modifier.

Pour l’emporter dès le premier tour, une liste doit obtenir la majorité absolue des voix. Dans le cas contraire, on procède à un second tour.

Accèdent au second tour :
  • Les listes qui ont remporté au moins 10% des suffrages.
  • Les candidats dont la liste a remporté au moins 5% des suffrages et qui demandent à figurer sur une autre liste. On parle de ralliement au second tour.
Durant le second tour de l’élection
  • On applique les mêmes règles qu’au premier tour.
A l’issue de l’élection
  • La moitié des sièges au conseil municipal est attribuée à la liste vainqueur.
  • Le reste des sièges est attribué aux listes qui ont obtenu plus de 5% des voix – y compris la liste gagnante – proportionnellement au nombre de voix obtenues. Cela permet de donner à la liste gagnante une majorité au conseil municipal.
  • Les sièges sont attribués aux candidats dans l’ordre de présentation sur chaque liste. Par exemple, pour une liste qui obtient trois sièges, ce sont les trois premières personnes figurant sur la liste qui deviennent conseillers municipaux.

Exemples de répartition des sièges :

Pour la répartition des sièges, plusieurs cas de figure pourront ainsi se présenter. Voici quelques exemples concrets :

EXEMPLE 1 – 2 listes – un tour – 15 sièges à pourvoir

Il y a 15 sièges à pourvoir, chaque liste comporte donc 15 noms numérotés. L’ordre de numérotation déterminera le nom des candidats élus. Dans ce cas de figure, il n’y aura qu’un seul tour. La liste qui arrivera en tête obtenant obligatoirement la majorité absolue des suffrages exprimés.

La liste qui obtient la majorité absolue au premier tour, c’est-à-dire 50% + 1 voix, se voit attribuer d’emblée la moitié des sièges arrondie à l’entier supérieur. Le reste des sièges est réparti entre toutes les listes qui ont obtenu au moins 5% des suffrages exprimés, y compris celle qui est arrivée en tête.

La liste A obtient 600 voix (60%) La liste B obtient 400 voix (40%) Suffrages exprimés: 1000 voix Majorité absolue: 501 voix

La liste A a obtenu la majorité absolue. Donc, on lui attribue directement 15 / 2 = 7,5 sièges (on doit arrondir à l’entier supérieur), soit 8 sièges.

Il reste 7 sièges à attribuer aux deux listes. Cela se fait à la proportionnelle, selon la règle de la plus forte moyenne.

Le quotient électoral se calcule en divisant les suffrages exprimés par les sièges restant à pourvoir, soit 1000 / 7 = 142. Dans un premier temps, on va donc diviser, par le quotient électoral, les voix obtenues par les deux listes. (Le nombre de sièges devra être arrondi à l’entier inférieur), soit :

Liste A : 600 / 142 = 4,22 ce qui donne 4 sièges Liste B : 400 / 142 = 2,81 soit 2 sièges.

On a ainsi distribué 6 sièges, il en reste donc 1 à pourvoir, et cela selon la règle de "la plus forte moyenne". Pour cela, on va diviser les voix obtenues par le nombre de sièges déjà attribués à la proportionnelle + le siège manquant.

Liste A : 600 / (4+1) = 120 Liste B : 400 / (2+1) = 133 La liste B a la plus forte moyenne, elle remporte donc le dernier siège. Le résultat final est donc le suivant : Liste A : 8 (majorité absolue) + 4 (proportionnel) = 12 élus (les 12 premiers de la liste A) Liste B : 2 (proportionnel) + 1 (+ forte moyenne) = 3 élus (les 3 premiers de la liste B)

 

EXEMPLE 2 – 3 listes – 15 sièges à pourvoir

Deux cas possibles :

  • Cas n°1 : une liste a obtenu la majorité absolue, il n'y aura pas de second tour, les sièges sont attribués selon les règles de l'exemple 1 ci-dessus
  • Cas n°2 : aucune des listes n'a obtenu la majorité absolue, aucun siège n'est attribué, un second tour est nécessaire. Seules les listes ayant obtenu 10% des suffrages peuvent se maintenir au 2ème tour. Les candidats des listes ayant obtenu 5% des suffrages peuvent rejoindre une autre liste au 2ème tour.

 Cas n°2 : résultats du 2ème tour :

La liste A obtient 400 voix (40%) La liste B obtient 350 voix (35%) La liste C obtient 250 voix (25%) Suffrages exprimés: 1000 voix Majorité absolue: 501 voix

La liste A a obtenu la majorité relative. Donc, on lui attribue directement 15 / 2 = 7.5 soit 8 sièges. Il reste à distribuer 7 sièges aux trois listes. On divise les voix obtenues par le quotient électoral (suffrages exprimés / nombre de sièges restant à pourvoir soit 1000 / 7 = 142), soit :

Liste A : 400 / 142 = 2,81 ce qui donne 2 sièges Liste B : 350 / 142 = 2,46 soit 2 sièges Liste C : 250 / 142 = 1,76 soit 1 siège

On a attribué 5 sièges, il en reste donc 2 à pourvoir, et cela toujours selon la règle de "la plus forte moyenne". On procède en deux étapes pour attribuer les 2 sièges l'un après l'autre. On divise donc les voix obtenues par le nombre de sièges attribués précédemment à la proportionnelle + 1 siège à attribuer.

Liste A : 400 / (2+1) = 133,33 Liste B : 350 / (2+1) = 116,67 Liste C : 250 / (1+1) = 125

La liste A dispose de la plus forte moyenne, elle remporte le premier siège supplémentaire.

On procède de la même manière pour l'attribution du deuxième siège :

Liste A : 400 / (3+1) = 100 Liste B : 350 / (2+1) = 116,67 Liste C : 250 / (1+1) = 125

La liste C dispose de la plus forte moyenne, elle remporte le deuxième siège supplémentaire

Le résultat final est donc le suivant :

Liste A : 8 (majorité absolue) + 2 (proportionnel) + 1 (+ forte moyenne) = 11 élus (les 11 premiers de la liste A) Liste B : 2 (proportionnel) = 2 élus (les 2 premiers de la liste B) Liste C : 1 (proportionnel) + 1 (+ forte moyenne) = 2 élus (les 2 premiers de la liste C)